Graziano : « Rossi ne me semble pas vieillir »



Valentino Rossi fêtera ses 40 ans cette semaine, et il continue à figurer parmi les meilleurs pilotes de la planète. Le premier de ses supporters : son père.

À quelques jours d’avoir un fils quarantenaire, Graziano Rossi a réitéré dans le journal italien Corriere della Sera la confiance et l’admiration qu’il a pour lui. Son secret ? « L’adrénaline de poursuivre sa carrière et de terminer devant les autres, explique-t-il. Le fait d’aller dormir le soir en se disant : j’ai fait tout ce que j’ai pu et je suis un peu meilleur qu’hier… »

Même s’il n’a plus été champion du monde depuis 2009, Valentino Rossi « s’en sort très bien, estime son père. Chaque homme désire rester jeune le plus longtemps possible, mais peu y arrivent. Regardez ce dont il est encore capable ! À la différence des autres, il ne semble pas vieillir. Je ne dis pas qu’il rajeunit, mais depuis dix ans il est pareil et ça fait une grande différence. Pour moi, aucun doute, il peut courir jusqu’à 46 ans ! »

Et le premier objectif du Doctor : renouer avec la victoire en 2019. « Il a toutes les cartes en main pour retrouver la plus haute marche du podium. Et puis il n’a pas gagné car Yamaha est allé dans la mauvaise direction », postule-t-il. Or, la nouvelle version de la M1 a plus de potentiel. Alors pour cette saison, Graziano lui souhaiter de débuter « avec la même fraîcheur qu’à l’époque », afin de « lutter pour le titre ».

« Quant à ceux qui le critiquent, tous les champions ont des détracteurs. De quoi discuteriez-vous sinon dans les bars ? »

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *