Guintoli – Suzuki : « Nous avons de réels points forts »



Pilote d’essais pour Suzuki, Sylvain Guintoli a vécu la victoire d’Alex Rins à Austin comme « un moment riche en émotions ». Un succès collectif pour la firme d’Hamamatsu, qu’il raconte sur motogp.com. Et que nous résumons ci-dessous.

Les progrès de la Suzuki : « Nous avons maintenant de réels points forts. Même quand les pneus ont commencé à s’user, la moto répondait parfaitement. Cette Suzuki est juste excellente en milieu de virage. Elle a également progressé en moteur. À Austin elle était un peu plus rapide que la Yamaha. C’est un point sur lequel Suzuki a énormément travaillé cet hiver. L’objectif était de gagner en performance, sans changer le caractère moteur qui était déjà excellent. Le reste, ce sont des détails, comme le fait d’être en confiance avec son châssis, et Alex a désormais plus d’expérience. Ce sont ces détails qui, mis bout à bout, ont contribué à cette victoire ».

Le style de Rins : « Alex me rappelle un peu Kevin Schwantz dans sa manière de piloter. Il se sert beaucoup du train avant. Avec ses trajectoires très refermées, il arrive très vite au point de corde et la moto a tout de même cette capacité à tourner. À l’époque, Kevin pilotait un peu comme ça. C’est un joli clin d’œil et c’est quelque part l’ADN de Suzuki qui ressort. »

 

Jouer le titre : « N’oublions pas que l’an passé, Rins était remonté très fort. Il était extrêmement régulier dans ses résultats, tout le temps dans le top-5, il a fait des podiums. Après, attendons de voir comment ça va se dérouler. Il y a des circuits où on sera un peu mieux, d’autres un peu moins. Mais encore une fois, Alex a l’air en pleine confiance. J’espère que ça va continuer comme ça. On croit tous en lui ! »

Et Rins abordera le Grand Prix d’Espagne aidé par le travail réalisé ces derniers jours par Guintoli, qui est allé rouler à Jerez. « Nous travaillons sur des points spécifiques, confie-t-il sans vouloir entrer dans les détails. Les gains sont marginaux, mais ce sont des choses importantes pour parvenir à faire la différence. Nous avons pu collecter de nombreuses informations qui, je l’espère, serviront au team officiel pour les prochaines courses. »

Le Francais roulera à nouveau à Jerez lors du test post-GP qui est prévu début mai. Il aura ensuite d’autres essais avant de venir participer au Grand Prix de Catalogne, en juin. « Ça va faire du bien, car je n’ai plus fait de courses depuis un moment, se réjouit-il. J’ai hâte de retrouver la grille. Et puis on va se servir de ces Grands Prix pour continuer de développer la moto. »

John Hopkins rend hommage à Alex Rins

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *