Honda et Kawasaki retournent à Jerez



Le pilote d’essai MotoGP Stefan Bradl mènera un nouveau test de pré-saison à Jerez, ces 27 et 28 janvier. Il sera accompagné d’Alvaro Bautista et de Leon Haslam pour l’équipe Superbike du HRC. Celle de Kawasaki, composée de Jonathan Rea et Alex Lowes, roulera également jeudi. 

Gâché par la pluie, le premier test de l’année 2021, organisé au circuit de Jerez-Angel Nieto les 20 et 21 janvier, n’a pas eu lieu. En tout cas pas pour les pilotes du championnat du monde Superbike, qui ont préféré rester aux stands et remettre ça à plus tard.

Et « plus tard », c’est exactement une semaine plus tard. Deux d’entre eux seront en piste à Jerez, ces 27 et 28 janvier : Leon Haslam et Alvaro Bautista, membres du Team HRC, au travail sur la nouvelle Honda CBR1000RR-R Fireblade. Le programme qui aurait dû être boiclé la semaine dernière sera finalement effectué ces jours-ci.

Une autre Honda fera rugir son moteur sur le circuit andalou, et pas des moindres : la RC213V engagée en MotoGP. Le test team est de retour avec son pilote Stefan Bradl, déjà présent les 20 et 21 janvier, mais qui n’avait réalisé que 49 tours en raison des conditions météorologiques. Cette fois, le temps devrait permettre d’accumuler plus de kilomètres. Les prévisions sont nuageuses, mais les pilotes devraient être épargnés par la pluie.

Jonathan Rea et Alex Lowes, de l’équipe officielle Kawasaki, se joindront aux troupes Honda jeudi, pour continuer le développement de la nouvelle Ninja ZX-10RR. Ils n’étaient censés revenir à Jerez de la Frontera que le 28 février, mais leur calendrier hivernal a finalement été avancé.

Ces mouvements de Honda et de Kawasaki, décidés après l’annulation du test précédent, pourraient aussi être liés à la crise sanitaire. Les chiffres de l’épidémie ne sont pas bons et les craintes d’un reconfinement dans les prochaines semaines grandissent. Cela pourrait compliquer le travail des pilotes et équipes qui préparent la saison 2021. Mieux vaut donc rouler tant que cela est possible.

Remplacement de Marquez : son ingénieur préfère Bradl à Dovizioso

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Devenez membre Premium

Facebook

Applications

Disponible sur Google Play
Disponible sur Apple App Store