Kazuki Masaki se retire à 20 ans



Le pilote japonais Kazuki Masaki a décidé de mettre un terme à ses activités de pilote moto, après avoir échoué à décrocher les résultats qu’il visait en Moto3.

Kazuki Masaki ne sera pas le premier japonais sacré champion du monde depuis Hiroshi Aoyama (250cc) en 2009. Le pilote de Fukuoka, qui a fêté ses 20 ans le 22 août dernier, a annoncé mettre un terme à sa carrière à l’issue de cette saison 2020.

Vainqueur de la Red Bull MotoGP Rookies Cup 2017, Kazuki Masaki avait fait forte impression en terminant 10e du premier Grand Prix Moto3 de sa carrière à Valence, la même année, pour le compte de l’Asia Talent Team. Ses performances lui avaient permis d’intégrer le championnat du monde en 2018, sur la KTM de la structure RBA BOE Skull Rider. Mais les espoirs n’ont pas été confirmés et il a dû quitter la catégorie fin 2019, avec seulement 23 points marqués en deux campagnes.

Retourné en mondial junior (CEV) en 2020, au guidon de la Husqvarna de l’équipe Laglisse, le Japonais n’a pas non plus réussi à tirer son épingle du jeu, avec une 5e place comme meilleur résultat en course.

Ces résultats ont conduit Kazuki Masaki à penser qu’il valait mieux en rester là, explique-t-il dans un communiqué. il évoque aussi la perte de son père, qui a contribué à certaines réflexions vis-à-vis de son avenir. Un avenir où il continuera à mettre les pieds sur des circuits, promet-il, mais en tant que spectateur.

Communiqué – « Cette fois, Kazuki Masaki a décidé d’arrêter ses activités de pilote moto »:

« Les raisons qui m’ont poussé à cela sont que je n’ai pas pu obtenir les résultats espérés en Moto3, où j’ai roulé pendant deux ans, et j’ai essayé en retournant en CEV, mais je n’ai pu faire aucun résultat là-bas.

Ensuite, il y a la mort de mon père. Mon père est décédé en septembre, et à ce moment-là j’ai pris le temps de penser à nouveau au futur.

Après être rentré au Japon j’ai reçu une offre, mais depuis que je suis petit je visais le MotoGP, donc j’ai pensé qu’il était temps de me retirer, maintenant que la route est devenue difficile. Je n’ai aucun regret concernant ce que j’ai fait.

J’ai été soutenu par de nombreuses personnes. Merci à tout le staff, les sponsors et fans qui m’ont supporté. Je ferai de mon mieux lors de nouveaux challenges dans le futur.

Pour finir, j’aime la course donc je pense que je serai sur les circuits en tant que supporter dans le futur, alors on se retrouvera quelque part. »

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles recommandés

Devenez membre Premium

Facebook

Applications

Disponible sur Google Play
Disponible sur Apple App Store