Le circuit d’Albi fait appel de sa condamnation



Condamné à payer 71 300 euros pour des nuisances sonores, le circuit d’Albi a fait appel de la décision de justice rendue à son encontre. Les gérants ont pris les mesures anti-bruit qui leur avaient été demandées dans les temps, et promettent de « continuer le combat ».

Communiqué Circuit d’Albi : Suite à la condamnation du circuit en date du 20 janvier 2020 par le tribunal de police.

Toute l’équipe du Circuit d’Albi vous remercie pour vos messages de soutien ainsi que vos propositions d’aides.
Cette décision est incompréhensible.

L’emplacement du sonomètre incriminé a été décidé par l’ARS et la préfecture du Tarn. Ce sonomètre situé à 30m du circuit a conduit l’État à nous demander l’édification d’un mur anti-bruit dans un délai de 12 mois, 3 mois de délais supplémentaires ayant été ajoutés suite au au 1er confinement de 2020. La construction dudit mur a été faite dans les délais, toutefois nous avons quand même été condamnés…

C’est pourquoi nous avons fait appel de cette condamnation. Nous continuons ce combat pour que nos droits soient reconnus.

Nous avons pour la saison 2021 un très beau calendrier, nous restons concentrés sur son organisation. Toutes les manifestations et activités annoncées auront bien lieu. Cette année nous organisons le 77e Grand Prix d’Albi. Un record dont nous devons être fiers !

Une nouvelle fois, merci pour votre soutien.
A très vite au Circuit !

Crédit photo : Circuit d’Albi (communiqué)

Le circuit d’Albi condamné pour « nuisances sonores »

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Devenez membre Premium

Facebook

Applications

Disponible sur Google Play
Disponible sur Apple App Store