Le deal VR46-Avintia prend forme



Luca Marini en MotoGP à la place de Tito Rabat, Celestino Vietti promu en Moto2, disparition de la section Moto3 du Sky Racing Team VR46 : dernières nouvelles des transactions entre les structures VR46 et Esponsorama/Avintia.

La saison 2020 de MotoGP va entrer dans sa dernière phase, et il en est de même pour le mercato 2021. Quelques dossiers sont encore à boucler, notamment celui de la composition de l’équipe Esponsorama Racing (ex-Reale Avintia Racing). Car si Tito Rabat a un contrat pour la saison prochaine, il ne fait plus guère de doute que sa place va finalement revenir à Luca Marini.

L’Italien, porté par ses sponsors, est en passe de faire le grand saut en catégorie reine. Il ne s’agira pas d’une prise de contrôle de l’équipe andorrane par la VR46, mais du financement de la place de Luca Marini, qui évoluera aux côtés d’Enea Bastianini. La VR46 mettrait ainsi un premier pied en MotoGP, avant le possible lancement de son propre team en 2022. Esponsorama Racing, en difficulté économique, devrait quitter la catégorie reine fin 2021.

Les grandes manoeuvres sont lancées et ont aussi des répercussions à d’autres étages. La place libérée par Luca Marini en Moto2, aux côtés de Marco Bezzecchi, reviendrait à Celestino Vietti, lui aussi membre du Sky VR46 Racing Team mais en Moto3.

La section Moto3 s’apprête d’ailleurs à fermer. En plus de la promotion de Celestino Vietti, le second pilote, Andrea Migno, va s’en aller au Rivacold Snipers Team. Cette fermeture profiterait alors au team Reale Avintia Moto3, qui récupérerait l’une des deux places laissées par la Sky VR46. Cela ramènerait le plateau du championnat à 30 pilotes et permettrait de corriger une anomalie, car Reale Avintia Moto3 est actuellement la seule équipe du mondial à n’aligner qu’un seul pilote (Carlos Tatay).

Là-encore, des négociations VR46-Avintia seraient en cours, d’après Speedweek. En effet, cette deuxième machine serait engagée avec le soutien de la structure italienne afin d’y placer Niccolo Antonelli, pilote de la VR46 Riders Academy.

Quant à Tito Rabat, grand perdant de l’histoire, deux pistes principales sont évoquées en cas de départ de la catégorie MotoGP : un transfert en championnat du monde Superbike, ou un nouveau rôle de coach auprès de jeunes pilotes dans le paddock.

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles recommandés

Aragon : Dimanche noir pour le clan VR46

19 octobre 2020 à 10h06

Le deal VR46-Avintia prend forme

27 octobre 2020 à 18h10

Sky VR46 : « Amusons-nous ! »

2 février 2019 à 11h13
Devenez membre Premium

Facebook

Applications

Disponible sur Google Play
Disponible sur Apple App Store