Le FBI enquête chez Ducati en Californie



Des agents du FBI se sont rendus, armés, au siège de Ducati Amérique du Nord, à Mountain View (Californie), le 17 décembre 2020.

Les locaux de Ducati en Amérique du Nord ont été visités par plusieurs agents du FBI, service de renseignement et de police aux États-Unis. Ni les représentants de l’agence fédérale, ni ceux du constructeur italien, n’ont détaillé les raisons de cette intervention, mais une enquête est en cours.

La source de cette information remonte à une discussion née le 7 janvier sur le forum Bay Area Rider Forum, un espace en ligne où se retrouvent les motards de la région de la baie de San Francisco. Un utilisateur, Jesse, qui publie sous le pseudo de Roudboy, lance la nouvelle : « Apparemment », un raid du FBI a eu lieu au siège de Ducati Amérique du Nord, à Moutain View (Californie). Les agents, qui seraient une trentaine, étaient « à la recherche de documents financiers et d’autres informations ».

Moins d’une heure plus tard, la rumeur est appuyée par Shawn, alias elskipador, collaborateur de Ducati Amérique du Nord qui était présent sur place. « C’est arrivé… J’y étais. Jamais eu aussi peur de ma vie ! » Le même utilisateur ajoute ensuite : « Vraiment pas une blague et ce n’était pas marrant quand quelques flingues étaient pointés sur moi. »

Partant d’une discussion sur un forum, l’histoire se fait virale quand elle est erepérée par un magazine californien, RoadRacing World. Ce-dernier obtient confirmation d’une porte-parole du FBI, Katherine Zackel : « Je peux confirmer que le FBI de San Francisco était sur les lieux le 17 décembre 2020 pour mener des activités d’application de la loi, autorisées par la justice. »

Les agents agissaient donc avec approbation d’un tribunal. On n’en saura pas plus pour l’instant : « Au jour d’aujourd’hui, aucun document public n’est disponible. En raison de la nature de l’enquête en cours, je ne peux pas en dire davantage pour le moment. »

Chez Ducati, on ne s’étend pas non plus sur le sujet : « Ducati Amérique du Nord a pour habitude de coopérer pleinement avec les demandes de renseignements des agences gouvernementales. Dans le cadre de cette coopération, Ducati Amérique du Nord ne fait pas de commentaire au sujet de ces demandes », répond à nos confrères Phil Read, directeur marketing de la section nord-américaine de Ducati.

Un autre média américain, Asphalt & Rubber, avance que les résidences personnelles de plusieurs employés de Ducati Amérique du Nord ont été visitées par le FBI, et que l’enquête serait reliée à de la criminalité financière. Quant à la descente faite à Mountain View, il y aurait eu bien moins de 30 agents dépêchés sur place.

Shawn, lui, ne retournera pas dans les locaux de Mountain View, annonce-t-il sur le forum. « Je ne me souviens pas des mots exacts, mais en gros je ne peux plus y travailler. À ma connaissance, personne d’autre n’a été écarté. » Il ne parle pas de licenciement car il n’était pas un employé Ducati, mais un entrepreneur qui collaborait avec la marque italienne. « Je suis un entrepreneur pour eux, même s’ils me donnent un uniforme, que je suis parfois supervisé et qu’ils fournissent tous les outils et l’équipement pour effectuer le travail. Les termes sont un peu flous quand on regarde les différences entre employés et entrepreneurs en Californie », précise-t-il.

L’enquête étant toujours en cours, de plus amples précisions devraient nous être transmises dans les prochaines semaines.

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Devenez membre Premium

Facebook

Applications

Disponible sur Google Play
Disponible sur Apple App Store