Le huis-clos finalement de rigueur au Qatar



Initialement autorisé, le public a finalement été interdit dans les tribunes du circuit de Losail ce week-end, pour le Grand Prix moto de Doha.

Personne ne foulera les allées de la longue tribune de la voie des stands du circuit international de Losail, ce week-end. Cinq jours plus tôt, du public était présent dans les gradins pour encourager les pilotes MotoGP, à l’occasion du coup d’envoi de la saison 2021 au Qatar. Mais alors que débute, ce vendredi, la deuxième épreuve consécutive sur la piste qatarie, les organisateurs ont fait savoir que les spectateurs ne seraient plus acceptés.

Les images de fans collés les uns aux autres au moment de la grille de départ, dimanche dernier, ont fait polémique, remettant en question la possibilité d’avoir à nouveau du public au Grand Prix de Doha. Le Losail Circuit Sports Club a finalement annoncé sa décision, qu’il dit motivée par les recommandations du ministère de la Santé, et causée par « la situation actuelle avec le coronavirus ».

Au Qatar, petit pays d’un peu moins de 3 millions d’habitants, 840 nouveaux cas de Covid-19 ont été détectés le 1er avril, à la veille du deuxième Grand Prix de la saison. Le chiffre n’avait plus été aussi élevé depuis le 15 février, et avant cela le 2 juillet 2020. La moyenne sur une semaine est de 698 cas/jour, alors qu’elle était de 464 un mois plus tôt. 4 décès ont été enregistrés jeudi, ce qui n’était plus arrivé depuis le 10 août.

Championnat après le GP du Qatar : 1. Viñales 25 pts, 2. Zarco 20 (-5), 3. Bagnaia 16 (-9), 4. Mir 13 (-12), 5. Quartararo 11 (-14), 6. Rins 10 (-15), 7. EspargaroA 9 (-16), 8. EspargaroP 8 (-17), 9. Miller 7 (-18), 10. Bastianini 6 (-19)… Classement complet ici

Les points chauds du GP de Doha

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *