Les pilotes qui défendront la couronne du SERT



L’équipe Yoshimura SERT Motul comptera sur Sylvain Guintoli, Gregg Black, Xavier Simeon et Kazuki Watanabe pour confirmer son titre de championne du monde d’Endurance en 2021.

La plaque de numéro 1 est de retour chez Suzuki. Vaincue par Yamaha (2016-17), Honda (2017-18) puis Kawasaki (2018-19), la firme japonaise a fait son retour au sommet de l’Endurance lors de la dernière saison 2019-20, remportée par l’incontournable équipe du SERT. Et pour 2021, l’objectif du Suzuki Endurance Racing Team est clair : « défendre le titre de champion du monde. »

Le SERT, qui répond désormais au nom de Yoshimura SERT Motul, comptera pour cela sur quatre hommes, dont l’identité a été dévoilée cette semaine. Et une recrue attire l’attention : Sylvain Guintoli, champion du monde Superbike 2014 et actuel pilote d’essai Suzuki en MotoGP. Le Français a déjà roulé pour le SERT, avec qui il a remporté les 8h de Doha 2010, mais ce sera sa première saison complète en Endurance.

Il aura pour coéquipier le Britannique Gregg Black, présent depuis quelques années, et le Belge Xavier Simeon, arrivé courant 2020. Le quatuor sera complété par le Japonais Kazuki Watanabe, qui bénéficie d’une promotion interne puisqu’il travaillait sur le développement du projet Suzuki Endurance l’an dernier.

« Pour décider des pilotes, je me suis centré sur la stabilité et le dévouement envers le team, puis la vitesse et l’équilibre dans le team,explique le patron de l’équipe, Yohei Kato. Pour prendre la décision, j’ai respecté l’opinion du team-maanger Damian et je sens que nous avons un effectif très bien équilibré pour protéger le titre. »

« Sylvain et Kazuki sont très impliqués dans le team Suzuki 8 Hours Yoshimura, et Sylvain était aussi en charge du développement du prototype MotoGP Suzuki qui a remporté le titre l’an dernier. Kazuki est également le pilote de développement de ce projet Endurance, et je suis lui très reconnaissant de son travail », poursuit-il au sujet des deux recrues.

Quant à Gregg Black et Xavier Simeon, leur prolongation coule de source : leur association a mené Suzuki au titre et on ne change pas une équipe qui gagne. « Greg a travaillé dur au SERT et à mener le team à gagner le championnat. Xavier a rejoint le SERT en milieu d’année et a montré une vitesse stable. Dans sa carrière, il a perfectionné ses compétences dans les compétitions les plus rapides, comme en Moto2 et MotoGP, et je m’attends à de nouvelles performances en 2021. Nous travaillons dur avec nos quatre pilotes pour relever le défi de défendre le titre. »

La première des étapes de la saison 2021 est prévue les 17 et 18 avril au Mans, pour la mythique épreuve des 24 Heures Motos.

L’Endurance 2021 a son calendrier

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles recommandés

Devenez membre Premium

Facebook

Applications

Disponible sur Google Play
Disponible sur Apple App Store