Les records du WSBK qui échappent encore à Rea



Si Jonathan Rea trône au sommet du Superbike, certains des records de la catégorie ne sont pas (encore ?) siens. 

Pourquoi continuer à courir quand on a bientôt 34 ans, qu’on est déjà sextuple champion du monde et qu’on pourrait profiter d’une vie plus tranquille ? Par passion, évidemment. Pour le plaisir de faire ce que l’on fait, également. Pour l’argent, aussi. Pour l’histoire, enfin.

Des records, Jonathan Rea en a déjà un paquet en poche. Le roi du championnat du monde Superbike enfile les titres comme certains enfilent des perles – déjà six à son actif, tous acquis de manière consécutive depuis –, et tentera d’atteindre le septième ciel en 2021. Les dernières déclarations au sujet de son futur laissent envisager encore quelques saisons de plus en WSBK. De quoi aller chercher les références qui lui résistent encore

La lecture des statistiques du pilote Kawasaki donne le tournis. Il est en premier lieu le pilote le plus titré de l’histoire du Superbike, puisque ses six couronnes sont supérieures aux quatre de Carl Fogarty et aux trois de Troy Bayliss. Il est également recordman du nombre de victoires (99, contre 59 pour Carl Fogarty), ainsi que de celui de podiums (184, loin devant les 130 de Troy Corser). S’ajoutent aussi un total de 66 meilleurs tours en course, mieux que les 50 de Noriyuki Haga.

Quelles sont, alors, les marques qui échappent au champion britannique ?

La première, peut-être la plus anecdotique de toutes, a à voir avec l’expérience. Avec 304 départs au compteur, Jonathan Rea a encore du chemin à faire pour rattraper Troy Corser et ses 377 courses disputées. Au rythme où vont les championnats (3 manches par week-end), il pourrait avoir dépassé l’Australien en 2022. Problème : il a aussi devant lui Tom Sykes, 320 départs et engagé avec BMW jusqu’à (au moins) fin 2021.

La deuxième concerne les poles, un exercice dont il n’est pas le plus grand spécialiste. Bien qu’il en possède 27, Jonathan Rea reste à bonne distance de Troy Corser (43 poles) et surtout Tom Sykes, auteur de 50 réalisations.

Les amoureux des statistiques se reporteront ensuite sur les « en une saison ». Record du nombre de victoires en une saison : 17 pour Jonathan Rea (2018 et 2019), soit autant que Doug Polen (1991) qu’il pourra tenter de battre en 2021. Record du nombre de poles en une saison : 11 pour Ben Spies (2009) contre 7 pour Jonathan Rea (2019).

Ils termineront, enfin, par les séries. Jonathan Rea se partage avec Alvaro Bautista le nombre de victoires consécutives, au nombre de 11 – gagnées en 2018 pour le Britannique, l’année suivante pour l’Espagnol. Il a également un homme à dépasser au nombre de podiums consécutifs, en la personne de Colin Edwards : l’Américain en a enchaîné 25 en 2002, contre 24 pour le Britannique entre les saisons 2018 et 2019.

Jonathan Rea prêt pour « quelques titres de plus »

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Devenez membre Premium

Facebook

Applications

Disponible sur Google Play
Disponible sur Apple App Store