L’Indonésie espère avoir son GP en 2021



Le Grand Prix d’Indonésie pourrait avoir lieu en 2021, près de 25 ans après la dernière épreuve organisée là-bas, en 1997. Il faudra pour cela que le circuit de Mandalika soit prêt à temps, et que la situation sanitaire le permette.

Image : Réalisation 3D de ce que devrait être le circuit de Mandalika, à Lombok (Indonésie), une fois terminé. 

Communiqué Dorna via MotoGP.com :

Après 23 ans d’absence, l’Indonésie s’apprête à faire son grand retour au calendrier MotoGP, plus exactement sur la magnifique île de Lombok à l’ouest de Nusa Tenggara.

Ricky Baheramsjah, Promoteur du GP d’Indonésie (Mandalika Grand Prix Association ou MGPA) partage d’ailleurs l’enthousiasme du peuple indonésien quant à cette possible épreuve en 2021. À vrai dire, la venue du Championnat du Monde sur ce circuit dépend principalement de l’avancée des travaux et de son homologation ; raison pour laquelle cette étape figure à ce jour sur la liste de réserve. Mais au-delà de ça, il y a aussi le contexte sanitaire actuel, qui pourrait peut-être engendrer certains changements. Du coup, la date ne sera discutée qu’ultérieurement.

« Nous sommes ravis d’en être arrivés là et nous souhaiterions remercier toutes les parties associées à la construction et à la préparation de cet événement, ainsi que l’infrastructure en dehors de Mandalika. Nous tenons également à féliciter Dorna Sports pour cette incroyable saison 2020, avec tous ces défis qu’ils ont dû surmonter et nous les remercions de la confiance qu’ils nous accordent. Nous devons à présent nous concentrer sur la construction, tout en espérant que cette pandémie prenne fin au plus vite, de telle sorte à ce que tous les fans puissent profiter de cette destination », déclare Ricky Baheramsjah.

La MGPA précise par ailleurs les termes de ‘piste de réserve’ ; statut que Mandalika partage avec le Portugal et la Russie, fréquemment associé aux tracés en construction. Il n’empêche que l’intention de courir en Indonésie est bel et bien là. Enfin, la MGPA explique que le monde a encore besoin de s’organiser par rapport aux conditions de voyage. Mais une fois que la situation sera plus claire début 2021, une date pourra être déterminée à condition que les modalités soient réunies.

Happy Harinto, Directeur Stratégie et Communications de la MGPA, rejoignait ce discours et n’oubliait pas d’exprimer sa gratitude envers toutes parties impliquées, y compris vis-à-vis des autorités : « Nous sommes reconnaissants à l’égard des différents intervenants et tout particulièrement du gouvernement ; leur contribution ne doit pas être sous-estimée. »

Les organisateurs sont parfaitement conscients du gros travail qu’il reste à accomplir et une ligne de route a été établie en vue de l’homologation. « Notre objectif est clair, veiller à ce que le circuit soit terminé et se préparer pour un événement en 2021, indique-t-il. Tous ces efforts sont pour les fans indonésiens car ils méritent d’avoir une manche au calendrier, en toute sécurité bien sûr. »

Carmelo Ezpeleta, PDG de Dorna Sports, soutient lui aussi pleinement ce projet. « Nous sommes reconnaissant de l’immense effort fait par toutes les parties prenantes de ce projet. Nous souhaiterions exprimer notre gratitude au Président Jokowi et à ses ministres pour leur volonté à ramener les sports mécaniques en Indonésie à compter de 2021. Leur soutien est vraiment de toute importance au bon déroulement de cette épreuve. Nous valorisons également le travail de l’équipe MGPA, emmenée par Ricky Baheramsjah et nous continuerons de les soutenir dans les années à venir. Cette équipe et ses partenaires ont montré qu’ils étaient capables d’organiser un Grand Prix. »

À vrai dire l’Indonésie pèse de plus en plus sur le marché de la moto. « L’accent doit être mis sur la construction, l’homologation ainsi que les tests, surtout qu’il s’agit d’un nouveau circuit, ajoute-t-il. Comme nous l’avons déjà dit, de possibles changements pourraient intervenir au calendrier 2021, mais une fois que nous aurions les idées plus claires, nous pourrons discuter d’une possible date […] Ça fait 23 ans que nous nous sommes plus rendus dans ce pays, autant dire qu’il règne une certaine excitation. Nous avons commencé à travailler avec l’équipe MGPA il y a quatre ans, ils ont notre confiance et ce projet bénéficie du soutien du Président Indonésien, qui nous a reçu en Mars 2019 à son Palais de Bogor. »

Calendrier MotoGP 2021 (provisoire) :
28 mars : Losail (Qatar) * course de nuit
11 avril : Termas de Río Hondo (Argentine)
18 avril : Austin (États-Unis)
2 mai : Jerez (Espagne)
16 mai : Le Mans (France)
30 mai : Mugello (Italie)
6 juin : Barcelone (Catalogne)
20 juin : Sachsenring (Allemagne)
27 juin : Assen (Pays-Bas)
11 juillet : KymiRing (Finlande) ** en attente d’homologation
À annoncer (Brno, République-Tchèque)
15 août : Spielberg (Autriche)
29 août : Silverstone (Grande-Bretagne)
12 septembre : Aragon (Espagne)
19 septembre : Misano (Saint-Marin)
3 octobre : Motegi (Japon)
10 octobre : Buriram (Thaïlande)
24 octobre : Phillip Island (Australie)
31 octobre : Sepang (Malaisie)
14 novembre : Valence (Espagne)

Circuits de réserve :
Portimao (Portugal)
Mandalika (Indonésie) ** en attente d’homologation
Igora (Russie)

MotoGP 2021 : J-125 !

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Devenez membre Premium

Facebook

Applications

Disponible sur Google Play
Disponible sur Apple App Store