« Maintenant l’histoire est différente » : Espargaro boosté par les progrès



Aleix Espargaro est la surprise du premier test du Qatar. Le Catalan s’est trouvé aux avant-postes tout au long du week-end, et les chronos parlent pour lui : il a réalisé le meilleur temps samedi (1’54.687), avant de terminer troisième dimanche (1’54.152). Et ce 1’54.152 a du sens : jamais une Aprilia RS-GP n’était allée aussi vite sur le circuit de Losail.

« Ce n’est qu’un test, mais notre pas en avant est évident, se réjouissait-il dimanche soir. Le grand travail commencé l’année dernière et poursuivi pendant l’hiver a permis à la RS-GP de s’améliorer en fonction de mes exigences. Il ne s’agit pas seulement d’un aspect mais de nombreux petits changements qui la rendent différente de 2020 et plus compétitive. »

Seule marque de la saison 2020 à n’avoir obtenu aucun podium, Aprilia bénéficie toujours du régime de concessions et peut en profiter pour développer son prototype. La firme de Noale s’active pour rattraper son retard, et cela porte ses fruits. « La moto n’est pas une révolution, mais beaucoup de petits ajustements ont été apportés et ils font la différence », poursuit Aleix Espargaro, qui cite un moteur avec plus d’accélération, un couple plus faible, du poids gagné et une nouvelle partie aérodynamique. Bien que ces nouveaux éléments aérodynamiques le gênent en termes d’agilité dans les changements de direction, souligne-t-il.

Pilote Aprilia depuis 2017, Aleix Espargaro n’a encore jamais fait mieux que 6e en course. Il ne veut pas vendre la peau de l’ours avant d’avoir tué la bête, mais cette première session de pré-saison élève ses ambitions. « Nous pouvons nous battre avec les meilleurs sur un tour rapide et nous sommes également bons en rythme. Je ne veux pas exagérer, mais je suis extrêmement heureux, même si je veux garder les pieds sur terre. En 2020, nous étions entre la 6e et la 10e place, maintenant l’histoire est différente, même si nous n’avons pas encore trouvé l’équilibre optimal. À Losail nous avons été rapides et nous avons fait plusieurs tours en 1’54. Bien sûr, en course ce sera différent. »

Test Qatar – Cliquez ici pour afficher le classement combiné

Espargaro et la « blague entre amis » devenue polémique

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *