Miller et Pramac, laboratoire d’essai pour Dovi ?



Danilo Petrucci l’avait déjà expliqué, Jack Miller le confirme : la stratégie de Ducati est de miser sur Andrea Dovizioso, quitte à parfois demander aux autres pilotes de la marque de travailler pour lui.

Ce n’est pas une nouveauté dans le monde des Grands Prix : les teams satellites ne poursuivent pas uniquement leurs objectifs, ils servent également ceux des équipes d’usine. Jack Miller l’a en tout ca très clairement exprimé : chez Pramac, une partie de son travail consiste à tester pour Andrea Dovizioso.

Cela confirme ce que disait déjà Danilo Petrucci depuis son arrivée dans le Ducati Team, mais également les propos de plusieurs dirigeants du constructeur : les Rouges misent énormément sur Dovi. « Danilo et moi-même sommes habitués à répondre aux doléances de Dovizioso, qui nous demande de tester des choses bien différentes de celles demandées aux pilotes d’essais », explique Miller.

L’Australien détaille : « Tout est très bien organisé en interne. Les pièces essayées par Pirro nous sont ensuite envoyées, pour tester en vue d’optimiser leur fonctionnement et poursuivre leur développement. Si tout est OK, l’équipe officielle les utilise ensuite. » 

D’où découle l’une des raisons qui explique que les équipes satellites disposent généralement d’une moto équipée de pièces usine : obtenir de meilleurs résultats, certes, mais aussi avoir une machine similaire au team officiel pour lui fournir des données. C’est en tout cas le cas chez Pramac.

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Devenez membre Premium

Facebook

Applications

Disponible sur Google Play
Disponible sur Apple App Store