Mir, la fusée qui préoccupe Crutchlow !



Ce n’était que son premier Grand Prix, mais Joan Mir a marqué les esprits au Qatar. Après avoir passé l’hiver un peu en retrait par rapport aux autres débutants, l’Espagnol s’est délivré à Losail, terminant 8e et meilleur rookie.

Le tout jeune pilote Suzuki, champion du monde de Moto3 en 2017 et fraîchement débarqué de la Moto2, a déjà montré qu’il avait du potentiel. On l’a un temps vu au contact des meilleurs, avant qu’il ne rende peu à peu quelques dixièmes, pour finalement terminer 8e. De bon augure, car l’expérience et l’adaptation à la GSX-RR viendront avec le temps.

Une performance qui interroge les plus grands, à l’image de Cal Crutchlow, arrivé 3e : « On aurait dit un fou furieux au guidon de sa moto, on aurait dit qu’une fusée passait tellement il était rapide. S’il continue à rouler ainsi chaque week-end, il ne tiendra pas la distance bien longtemps, prévient Crutchlow. Il a tout mon respect pour ce qu’il a produit en piste, c’est impressionnant. »

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles recommandés

Devenez membre Premium

Facebook

Applications

Disponible sur Google Play
Disponible sur Apple App Store