Panne d’essence : l’erreur qui pénalise Razgatlioglu



Toprak Razgatlioglu aurait pu quitter Phillip Island en tête du championnat du monde Superbike. Mais un mauvais calcul de son équipe l’a contraint à abandonner en deuxième manche, perdant ainsi de précieux points.

Nouveau pilote Yamaha, Toprak Razgatlioglu n’a pas tardé à montrer ce pourquoi il avait signé dans l’équipe officielle des Bleus : gagner. Brillant tout au long des essais hivernaux, le Turc a montré toute son aisance au guidon de la R1 dès la première épreuve de l’année, à Phillip Island.

Qualifié quatrième, Toprak Razgatlioglu est sorti vainqueur de la grande bataille de la première manche, dont le final a été l’un des plus serrés de l’histoire. Il est ensuite passé à 67 millièmes du doublé lors de la course superpole, terminant 2e juste derrière Jonathan Rea mais conservant la tête du classement général.

La dernière manche du week-end a une fois de plus donné lieu à une bagarre en groupe devant. Et une fois encore, Toprak Razgatlioglu y a pris part, face notamment à Alex Lowes, Jonathan Rea, Loris Baz et Scott Redding.

À l’entame du 20e des 22 tours, Toprak Razgatlioglu pointait 5e, à la lutte pour la victoire. Mais ses chances se sont éteintes avec l’arrêt de sa Yamaha, vidée de son carburant. Une panne d’essence qui l’a contraint à abandonner. « Nous avons joué de malchance. Peut-être que je n’aurais pas pu gagner, mais j’aurais sûrement pu finir devant », a réagi le malheureux pilote.

Car en perdant cette opportunité, Toprak Razgatlioglu a laissé filer au minimum 11 points (5e place), au maximum 25 (1er). Il se retrouve ainsi au 3e rang du championnat à 5 points de Scott Redding et 17 du leader, Alex Lowes.

Au PATA YAMAHA WorldSBK Official Team, Paul Denning présente ses excuses. « Nous devons demander pardon à Toprak et aussi à Yamaha. Sa moto a connu un problème évitable et cela nous déçoit. »

La deuxième épreuve du championnat du monde Superbike 2020 aura lieu à Losail (Qatar) le week-end du 15 mars.

WSBK Phillip Island – Combiné :
1. Alex Lowes (Kawasaki) – 51 pts (2e / 4e / 1er)
2. Scott Redding (Ducati) – 39 pts (3e / 3e / 3e)
3. Toprak Razgatlioglu (Yamaha) – 34 pts (1er / 2e / DNF)
4. Jonathan Rea (Kawasaki) – 32 pts (DNF / 1er / 2e)
5. Michael van der Mark (Yamaha) – 31 pts (4e / 5e / 4e)
6. Alvaro Bautista (Honda) – 20 pts (6e / 16e / 6e)
7. Loris Baz (Yamaha) – 20 pts (7e / 7e / 8e)
8. Chaz Davies (Ducati) – 19 pts (8e / 13e / 5e)
9. Leon Haslam (Honda) – 17 pts (5e / 8e / 12e)
10. Tom Sykes (BMW) – 17 pts (9e / 8e / 10e)
11. Maximilian Scheib (Kawasaki) – 10 pts (15e / 13e / 7e)
12. Sandro Cortese (Kawasaki) – 10 pts (13e / 11e / 9e)
13. Michael Ruben Rinaldi (Ducati) – 7 pts (10e / 9e / DNF)
14. Xavi Fores (Kawasaki) – 5 pts (DNF / 12e / 11e)
15. Eugene Laverty (BMW) – 5 pts (11e / DNS / DNS)
16. Federico Caricasulo (Yamaha) – 4 pts (12e / 14e / DNF)
17. Garrett Gerloff (Yamaha) – 2 pts (14e / DNS / DNS)
18. Takumi Takahashi (Honda) – 0 pt (DNF / 15e / DNF)

Stay tuned !
Rejoignez-nous sur Facebook, Twitter, Instagram.

SBK Phillip Island : Lowes premier leader surprise !

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles recommandés

Devenez membre Premium

Facebook

Applications

Disponible sur Google Play
Disponible sur Apple App Store