Pedrosa et Espargaro testent à Spielberg



C’est l’heure de la reprise pour l’équipe Red Bull KTM Factory Racing, qui mène des tests cette semaine (27-28 mai) sur le Red Bull Ring de Spielberg.

Les équipes MotoGP n’ont plus pris la piste depuis le 24 février, date du dernier jour du test de Losail. Mais l’attente est terminée pour l’une d’entre elles : le Red Bull KTM Factory Racing. Le pilote titulaire, Pol Espargaro, va retrouver le guidon de sa moto ce mercredi sur la piste autrichienne de Spielberg. Il sera accompagné par le pilote d’essai, Dani Pedrosa.

Le test a notamment été rendu possible par les mesures de déconfinement en train d’être progressivement mises en place – Pol Espargaro vit en Andorre, Dani Pedrosa en Espagne –, l’emplacement géographique, les efforts des acteurs (KTM, Red Bull…) que l’on peut imaginer, et la « bonne » situation dont bénéficie l’Autriche – 643 morts pour 16 557 cas détectés. Le secret a été gardé jusqu’au bout par KTM, qui a loué le circuit pour les 27 et 28 mai.

Bien que pilote titulaire en championnat du monde, Pol Espargaro a le droit de mener des tests privés car KTM bénéficie de concessions, grâce au système de points mis en place par la Commission Grand Prix (à chaque course, une victoire rapporte 3 points de concession, une deuxième place 2 points, une troisième place 1 point. À la fin de l’année, les constructeurs qui ont moins de 6 points de concession bénéficient d’avantages).

Ces concessions permettent aussi à KTM d’avoir jusqu’au 29 juin pour continuer à développer les packages moteur et aérodynamique de la nouvelle RC16, tandis que les autres marques ont dû geler les développements. Seul le constructeur italien Aprilia est dans le même cas que KTM.

L’usine KTM a été fermée à la mi-mars, quand l’épidémie de coronavirus a explosé. Mais les ingénieurs du constructeur autrichien ont pu reprendre le travail à partir de la deuxième moitié du mois d’avril, et des évolutions seront donc essayées par Pol Espargaro et Dani Pedrosa. Speedweek, qui a dévoilé l’information du test, parle notamment de la nouvelle version du châssis introduite fin 2019.

L’absent de marque de cette session est le coéquipier de Pol Espargaro, Brad Binder, bloqué en Afrique du Sud mais que KTM essaie de faire rentrer en Europe. Sans doute pour le mettre, lui aussi, le plus rapidement possible sur la RC16.

2021 : KTM veut renouveler tous ses pilotes

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Devenez membre Premium

Facebook

Applications

Disponible sur Google Play
Disponible sur Apple App Store