Pendant ce temps, Lorenzo s’amuse en Lambo…



Un peu de moto électrique, un peu de voiture, un voyage aux Maldives : Jorge Lorenzo profite du premier hiver qu’il ne passe pas en tant que pilote MotoGP (titulaire ou essayeur) depuis de nombreuses années.

Pilote d’essai Yamaha en 2020, Jorge Lorenzo serait, à l’heure où sont écrites ces lignes, en route pour le Qatar, s’il avait conservé son poste cette année. Mais la mayonnaise n’a pas pris entre le Majorquin et la firme japonaise, et il a été remplacé par Cal Crutchlow.

La pré-saison 2021 de MotoGP va donc démarrer sans la présence de Jorge Lorenzo sur les circuits, une première depuis son entrée en catégorie reine, en 2008. Loin du Qatar, il continue cependant de sortir en piste, mais avec 2 roues supplémentaires à son véhicule. Passionné d’automobile, le quintuple champion du monde a profité de son temps libre pour aller essayer la Lamborghini Huracan Evo RWD.

Le test a eu lieu vendredi 26 février à l’Autodromo Riccardo Paletti, un circuit situé près de la commune de Varano de’ Melegari, en Italie. Le tout coordonné par Lamborghini Genève – rappelons que Jorge Lorenzo vit à Lugano, en Suisse. Ceux qui le souhaitent peuvent retrouver des photos de son roulage en cliquant ici, et une vidéo en se rendant là.

Avant de monter dans cette élégante voiture italienne, l’ex-pilote Yamaha est passé par les locaux de Super SOCO pour faire la promotion d’une nouvelle moto électrique.

Ça, c’était pour fin février. Depuis, Jorge Lorenzo a sauté dans l’avion direction les Maldives, où son arrivée a été célébrée par le ministre du Tourisme, Abdulla Mausoom, ainsi que le ministre de la Jeunesse, des Sports et de l’Autonomisation des communautés, Ahmed Mahloof. Le tout sous couvert d’un coup de promotion pour Visit Maldives.

Il y a quelques mois, on se demandait encore si Jorge Lorenzo allait conserver son guidon chez Yamaha, retourner chez Ducati ou même rejoindre le projet Aprilia MotoGP. Tout ça semble désormais bien loin.

« C’est presque arrivé » : Lorenzo conte ses négociations avec Ducati

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *