Petrucci face à un problème de taille et de poids



Du haut de ses 1,81m, Danilo Petrucci est l’un des pilotes les plus grands du MotoGP. Et par voie de conséquence, l’un des plus lourds aussi, ce dernier pesant 78 kg. Ce sont 10 kg de plus que son coéquipier Andrea Dovizioso, qui lui mesure 1,67m.

Tout ceci n’est pas sans poser problème et a des conséquences directes sur l’usure des pneus, notamment. En outre, plus on est grand et plus il est difficile, en ligne droite, de se caler derrière le carénage. L’an passé, Petrucci a souffert au sein du team satellite Pramac de cet état de fait, ramenant des résultats bien en-deçà de ceux escomptés par son équipe.

Cette année, au côté d’Andrea Diovizioso, considéré comme l’un des meilleurs gestionnaires des pneus Michelin en piste, l’officiel Ducati devra assurer pour ne pas perdre son guidon en fin de saison, convoité par Jack Miller et Francesco Bagnaia. L’enjeu est donc de taille pour le pilote Italien.

Chez Ducati on s’affaire déjà  à la tache en vue d’apporter des solutions à Petrux. Lors du test de Sepang, les  courses simulées entre les deux coéquipiers ont été bénéfiques et lui ont ainsi permis de se mettre dans la roue de vice-champion du monde et de suivre ses trajectoires : « C’était utile pour la température des pneus, ainsi je pouvais voir la moto depuis derrière et voir ses points faibles », a déclaré Danilo Petrucci. Un travail d’équipe

Ce dernier a en outre confirmé qu’il devait perdre du poids : « J’ai besoin de perdre plus de poids, en particulier pour pouvoir mieux gérer  l’entrée en virage. Mais ce n’est pas toujours un inconvénient, surtout pour la traction », tempère-t-il.

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Devenez membre Premium

Facebook

Applications

Disponible sur Google Play
Disponible sur Apple App Store