Poncharal veut éviter les « prédictions euphoriques »



Enthousiaste leader du nouveau projet Red Bull KTM Tech 3, Hervé Poncharal prône toutefois la prudence dans ses premiers objectifs.

KTM respire pour la victoire : Hervé Poncharal l’a rappelé il y a quelques jours (lire ici). « Chez KTM vous ressentez la volonté irrépressible de gagner, partout. Ces personnes ne dormiront jamais profondément tant qu’elles n’auront pas remporté le championnat MotoGP », déclarait-il notamment.

Pour Tech3, tout a changé cet hiver et ce nouveau projet KTM est un grand défi. D’autant plus qu’il se fait avec deux pilotes qui ont encore leurs preuves à faire : Hafizh Syahrin vient à peine de terminer sa première saison MotoGP qu’il change de constructeur ; Miguel Oliveira découvre lui la catégorie reine.

En face, la concurrence sera rude. « Le top-10 n’est pas si facile à atteindre en MotoGP, prévient d’emblée Hervé Poncharal. L’an dernier, Morbidelli et Syahrin ont fait de gros efforts et pourtant ils n’ont pas souvent terminé dans le top-10… Déjà, vous avez huit pilotes d’usine : deux Honda, deux Yamaha, deux Ducati, deux Suzuki, plus celles de KTM. Et ensuite Miller, Crutchlow… », qui sont des pilote satellites mais équipés de matériel officiel.

« Je ne suis pas de ceux qui font des prédictions euphoriques, explique donc le team-manager de l’équipe Tech3 au sujet des objectifs à atteindre. Je préfère avoir des gens qui montrent leurs performances avant d’en parler. »

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *