Portimao, Quartararo (14e) : « Je ne sais pas quoi penser de cette saison… »



Fabio Quartararo ne termine pas 2020 comme il l’aurait espéré. Arrivé 14e du Grand Prix du Portugal, il a une nouvelle fois souffert sur la Yamaha. Et place ses espoirs dans le travail à fournir sur la moto de 2021.

Les montagnes russes de Portimao plaisent à Fabio Quartararo, mais cet amour ne lui a pas été rendu dimanche. Qualifié 5e et en confiance, le tricolore espérait finir l’année sur une bonne note, après avoir enchaîné les galères lors des semaines précédentes (17 points marqués sur les 5 dernières courses).

Ses affaires se sont compliquées avant même l’extinction des feux, quand le holeshot device ne s’est pas correctement enclenché. Fabio Quartararo est parti en wheelieng, a perdu plusieurs places et s’est retrouvé 8e à l’issue du premier tour. Il semblait ensuite en mesure de se battre pour les positions proches du top-5, mais des complications physiques (arm-pump) l’ont contraint à baisser la cadence. À cela sont venus s’ajouter des problèmes de grip désormais habituels sur sa Yamaha.

Résultat : il termine 14e à près de 25 secondes du leader. « Difficile de faire mieux », se désolait-il après avoir énuméré ses soucis, à nouveau trop nombreux. « Je suis vraiment triste, je voulais faire mieux. Je pense qu’on pouvait finir entre la 5e et la 8e place. » Une place qui lui aurait permis de sauver ce qu’il restait à sauver au championnat.

Cette contre-performance a en effet coûté cher à Fabio Quartararo : il perd 3 places au classement général et termine 8e, alors qu’il était encore en lice pour le titre une semaine plus tôt. Loin en termes de position, mais si proche aux points, puisque le 3e, Alex Rins, ne finit que 12 longueurs devant lui. Mais « quand on finit comme ça, c’est difficile d’être content de finir la saison », synthétise le Français.

D’un côté, il y a ses trois victoires de Jerez (1 & 2) et Barcelone. « C’est une saison dont je me souviendrai. J’ai gagné trois Grands Prix. Certains pilotes ne gagnent jamais en MotoGP et j’ai trois victoires. Si on regarde ça, c’est positif. » De l’autre, cette irrégularité et ces dernières épreuves difficiles qui ont mis fin à ses rêves de titre.

Un état d’esprit ensuite résumé sur ses réseaux sociaux. Voici le message délivré à ses fans : « Je ne sais pas quoi penser de cette saison… Une fin de championnat vraiment difficile où nous comprenons pas d’où vient le problème. Trois victoires en 2020 mais j’espère que Yamaha et moi pourrons faire un grand step en avant. Je suis motivé mais il est temps de se relaxer un petit peu et reprendre l’entraînement pour préparer la prochaine saison. Merci à tous ! »

Cette saison 2021, Fabio Quartararo la disputera en tant que membre de l’équipe officielle Yamaha. Il prend du galon, mais aura plus de responsabilités dans le développement de la M1. Un rôle clé pour redresser la barre. « Je n’ai pas une grande expérience en MotoGP, mais j’ai des idées à proposer à Yamaha pour améliorer la moto et la rendre compétitive », assure-t-il.

« C’est sûr qu’il y a une solution à nos problèmes. La moto de la saison dernière était compétitive, on doit essayer d’améliorer la M1, en particulier pour ce qui est du grip à l’arrière », soumet le Niçois, qui redit sa confiance envers la marque japonaise. « Je sais qu’ils travaillent et je suis convaincu que nous trouverons un moyen pour repartir de l’avant et résoudre nos problèmes. »

– Résultats du GP du Portugal iciChampionnat MotoGP 2020 : 1. Mir 171 pts, 2. Morbidelli 158 (-13), 3. Rins 139 (-32), 4. Dovizioso 135 (-36), 5. P. Espargaro 135 (-36), 6. Viñales 132 (-39), 7. Miller 132 (-39), 8. Quartararo 127 (-44), 9. Oliveira 125 (-46), 10. Nakagami 116 (-55)… 13. Zarco 77 (-94). Classement complet ici

Portimao : « Une saison désastreuse » se termine pour Viñales

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *