Pour remplacer Marquez, Bradl se voit favori face à Dovi



La participation de Marc Marquez au premier Grand Prix de la saison 2021 est incertaine. Plutôt qu’Andrea Dovizioso, Stefan Bradl croit savoir qu’il sera choisi par Honda pour remplacer l’Espagnol, si nécessaire.

Le premier prototype MotoGP à rouler en 2021 sera la Honda RC213V, en piste au circuit de Jerez-Angel Nieto les 20 et 21 janvier. L’Allemand participera à une session de roulage aux côtés d’une partie du plateau du championnat du monde Superbike. Seront également présents Johann Zarco, Maverick Viñales et Michele Pirro, mais avec des motos d’entraînement.

Au calendrier de Stefan Bradl est ensuite cochée la date du 5 mars, pour le shakedown de Losail, au Qatar. Étant pilote d’essai, il aura le droit d’y participer pour travailler sur la Honda, en compagnie des autres essayeurs (Cal Crutchlow chez Yamaha, Sylvain Guintoli pour Suzuki…). Et ensuite ? Le programme exact du pilote allemand dépendra de la situation de Marc Marquez.

Blessé à l’humérus depuis juillet, opéré pour la troisième fois début décembre, l’octuple champion du monde est en convalescence. Les dernières nouvelles sont plutôt bonnes, mais les choses avancent lentement et son retour en piste ne sera pas précipité. Il ne devrait pas être présent aux deux tests de pré-saison de Losail, prévus du 6 au 7 mars puis du 10 au 12 mars. En théorie, son absence conduirait Honda à faire appel à Stefan Bradl pour le remplacer. La prochaine échéance serait alors le Grand Prix du Qatar, coup d’envoi de la saison 2021, du 26 au 28 mars.

Les rumeurs dont nous avons connaissance penchent pour un forfait de Marc Marquez au Qatar, mais Stefan Bradl botte en touche. « Personnellement, je n’ai jusqu’à présent reçu aucune information officielle du HRC à ce sujet », assure-t-il à Speedweek.

Si remplacement il devait y avoir, une autre question se pose : qui ? Plusieurs hypothèses circulent, trois principales reviennent : Alex Marquez est provisoirement maintenu dans l’équipe Repsol Honda pour remplacer son frère, et quelqu’un prend son poste chez LCR ; le pilote d’essai Stefan Bradl remplace Marc Marquez tant qu’il n’est pas remis, comme ce fut le cas en 2020 ; Andrea Dovizioso, récent vice-champion du monde MotoGP (2017, 2018, 2019), aujourd’hui « libre de tout engagement formel », est appelé pour monter sur la Honda.

Cette dernière hypothèse, qui soulève le plus d’attention, est gentiment écartée par Stefan Bradl. L’Allemand espère bien avoir le poste. « Ce qui se passera avec Dovi reste à voir. Ce que j’ai entendu de la part du HRC laisse penser que les choses continueront pour moi comme elles se sont arrêtées l’année dernière. » Autrement dit : il sera désigné pour remplacer Marc Marquez. « Je me prépare très bien pour la saison. Physiquement, je suis en très bonne forme », ajoute-t-il plus loin. « Si je peux disputer tous les essais hivernaux, ce que je prévois, alors je serai prêt pour la première course, si je peux la faire. »

Septième du Grand Prix du Portugal 2020, fin novembre, Stefan Bradl estimait y avoir fait ses preuves. « J’ai pu montrer que j’ai toujours la vitesse et la motivation pour me battre pour les meilleures positions du championnat du monde », lançait-il quelques heures après la dernière arrivée de l’année. Comme une première prise de position sur l’échiquier de la saison suivante.

Viñales : Marquez sera « immédiatement compétitif » quand il reviendra

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Devenez membre Premium

Facebook

Applications

Disponible sur Google Play
Disponible sur Apple App Store