Pramac s’attend au départ de Miller



« Il est prêt pour l’équipe d’usine. Ils négocient, ce n’est pas encore bouclé mais des deux côtés il y a l’intention de faire le deal. » Francesco Guidotti (team-manager Pramac Racing)

Ce serait peut-être la prochaine information du marché des transferts 2021 : l’arrivée de Jack Miller dans le Ducati Team. L’Australien veut intégrer l’équipe officielle et aurait gagné sa place, si l’on en croit les dernières informations disponibles. Même Danilo Petrucci, que Jack Miller devrait remplacer, donne pour quasiment acté le transfert.

Pilote Pramac depuis 2018, il a réalisé en la meilleure saison de sa carrière MotoGP, avec cinq podiums et la 8e place finale du championnat. Son team-manager, Francesco Guidotti, voit comme une « situation normale et logique » que Jack Miller rejoigne le Ducati Team. « Il a commencé avec nous avec l’objectif d’intégrer l’équipe d’usine. Après une première année difficile, je pense que l’an dernier il a montré un très bon potentiel, il a passé un gros cap. Il est prêt pour l’équipe d’usine. »

« Ils négocient et, de ce que j’en sais, ce n’est pas encore fait. Mais bien sûr, des deux côtés il y a l’intention de faire le deal. Je pense que c’est proche », révèle Francesco Guidotti à MotoGP.com. Cela confirmerait les informations de la presse italienne, d’après qui « tout ce qui manque, c’est la signature ».

Une énième preuve que dans le monde du sport, tout peut aller très vite. Il y a un an, la place de Jack Miller chez Ducati était donnée pour menacée par un retour de Jorge Lorenzo. Demain, il pourrait devenir le fer de lance de la marque italienne. Francesco Guidotti se souvient qu’alors, KTM a cherché à recruter l’Australien, qui a préféré rester fidèle à Ducati. « L’an dernier Jack aurait pu partir quand KTM lui a offert une poignée d’argent, mais il est resté avec nous pour, disons, pas peu d’argent, mais beaucoup moins. Cela signifie qu’il est très heureux de l’aspect technique, il aime la moto et les sensations sont bonnes. »

2021 : Miller-Ducati, ce serait (presque) fait

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *