« Pré-saison », le mot magique de Marquez



Face aux rumeurs qui vont d’un extrême à l’autre, Marc Marquez poursuit sa rééducation et a lâché le mot magique, qui rassure ses fans : « pré-saison. »

Dans la communication de Marc Marquez, rien n’est laissé au hasard. Les mots ont un sens, sont pesés avant publication. Aussi, lorsqu’ils semblent semer des indices, ce n’est pas faire preuve d’exagération que d’essayer de lire entre les lignes. Comme cela doit être fait avec le texte accompagnant sa dernière photo, postée ce mercredi 27 janvier. Texte, ou plutôt hashtags : #rehabilitation (rééducation) et surtout #preseason (pré-saison).

La photo en question montre un Marc Marquez visiblement en train de s’entraîner en extérieur. Un signe que la reprise de l’activité physique du pilote Honda suit son cours. Une semaine plus tôt, il s’était montré sur son vélo d’appartement. Une première depuis sa troisième opération de l’humérus, en décembre. On est encore loin d’un roulage à moto, ce qu’il n’a plus fait depuis la Q1 du Grand Prix d’Andalousie (25 juillet 2020), mais c’est un début.

Mais au-delà de cela, c’est l’emploi du terme « pré-saison » qui interpelle. Comment l’interpréter ? Il convient de rappeler que de nombreux bruits circulent quant à la situation de Marc Marquez, allant d’un extrême (retour au Grand Prix du Qatar fin mars) à l’autre (quatrième opération et non-participation à la saison 2021). S’il y a « pré-saison », comme il l’écrit, c’est bien que le Catalan compte être de la partie. Là est peut-être le sens à donner à son message.

Face au flot de rumeurs, GP-Inside s’en tient à ce qu’il sait : les nouvelles officielles et les informations en notre possession. Les voici :

Officiellement, les dernières nouvelles médicales du bras de Marc Marquez font état d’une « évolution satisfaisante ». Les soins – de son bras comme de son infection – se poursuivent. Pas plus, pas moins. Sa participation au premier test de Losail, les 6 et 7 mars, est peu probable. Quant au Grand Prix du Qatar, du 26 au 28 mars, ce n’est pas encore fixé.

Sur le papier, il est possible qu’il soit prêt juste à temps. Mais ceci correspond au meilleur des scénarios, et dans le cas où tout irait bien. Or, on a vu ces derniers mois que ce n’est pas forcément comme ça que cela se passe. En témoigne l’infection détectée dans son bras, lors de sa troisième opération.

Tout le monde reste prudent, car personne ne veut commettre les erreurs de l’été 2020 – un retour précipité qui a fait des ravages physiques, et conduit à une saison blanche. Ainsi que le résume son frère, Alex Marquez, « le temps de récupération est de trois mois, mais pour peu que cela se complique, cela peut aller à six mois. Il faut y aller avec prudence et écouter ce que disent les docteurs ».

Pendant ce temps, Honda travaille sur son nouveau prototype MotoGP. Le pilote d’essai Stefan Bradl mène un test de pré-saison à Jerez cette semaine. L’Allemand s’attend à ce que Marc Marquez soit absent en mars, et se considère favori à son remplacement face à Andrea Dovizioso.

La révélation de Dovi sur le non deal Marquez-Ducati

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Devenez membre Premium

Facebook

Applications

Disponible sur Google Play
Disponible sur Apple App Store