Qatar (Q2) : KTM au plus bas depuis 2019



Aucun pilote KTM ne s’est hissé en Q2 au Qatar, ce samedi. La marque autrichienne est en difficulté sur le circuit de Losail et va devoir limiter la casse en course.

Ce qui était historiquement vrai et qui avait été aperçu aux essais de pré-saison est en train de se vérifier : le circuit de Losail est défavorable aux pilotes KTM. Sans doute l’un des plus défavorables du calendrier. « Et le problème c’est qu’on y fait deux Grands Prix », soulignait à juste titre Hervé Poncharal, patron de l’équipe Tech3 KTM Factory Racing, sur Canal+ ce samedi.

Les résultats des essais libres 3 (Miguel Oliveira 10e, Danilo Petrucci 11e) et essais libres 4 (Miguel Oliveira 4e) avaient suscité un peu d’espoir, bien qu’il s’agissait de sessions particulières. Malheureusement pour les Oranges, les qualifications ont confirmé les difficultés rencontrées par la KTM RC16.

Tous relégués en séance de repêchage, les quatre pilotes KTM s’y sont tous arrêtés, ne parvenant pas à décrocher les derniers tickets de la Q2. Le meilleur représentant, Miguel Oliveira, s’est classé 15e. Il faut ensuite descendre au 19e rang pour trouver son coéquipier, Brad Binder. Le Sud-Africain devance les deux KTM Tech3 de Danilo Petrucci (20e) et Iker Lecuona (21e), antépénultième et avant-dernier de la grille. Seul Lorenzo Savadori, rookie et physiquement diminué, a été moins rapide.

Au moins une KTM s’était hissé en Q2 tout au long de la saison 2, et souvent plusieurs. La qualification ne s’était plus aussi mal passée depuis octobre 2019, lors du Grand Prix de Malaisie, où Pol Espargaro avait, comme Miguel Oliveira ce samedi, réalisé le 15e temps.

Vainqueur du dernier Grand Prix en date, au Portugal, en novembre 2020, Miguel Oliveira ne fait pas partie des candidats au podium ce week-end. Son objectif tournera plutôt autour du top-10, qu’il pourra être satisfait d’atteindre. Le meilleur résultat d’une KTM à Losail est une 12e place (Pol Espargaro en 2019).

Quant aux trois autres, Brad Binder, Danilo Petrucci et Iker Lecuona, marquer quelques points serait une bonne fin de week-end. S’en contenter et prendre leur mal en patience, en attendant des jours meilleurs sur d’autres pistes.

GP du Qatar – Grille de départ MotoGP :
1. Francesco Bagnaia
2. Fabio Quartararo
3. Maverick Viñales
4. Valentino Rossi
5. Jack Miller
6. Johann Zarco
7. Franco Morbidelli
8. Aleix Espargaro
9. Alex Rins
10. Joan Mir
11. Takaaki Nakagami
12. Pol Espargaro
13. Enea Bastianini
14. Jorge Martin
15. Miguel Oliveira
16. Alex Marquez
17. Stefan Bradl
18. Luca Marini
19. Brad Binder
20. Danilo Petrucci
21. Iker Lecuona
22. Lorenzo Savadori

Qatar : Petrucci veut rivaliser avec les autres pilotes KTM

Crédit photo : Polarity Photo/KTM Factory Racing

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *