Que vise le team d’Espargaro ? Le titre



« Notre objectif est clair : nous voulons être sur le podium lors des premières courses, et après nous voulons nous battre pour le championnat. » Ramon Aurin (Repsol Honda Team, chef-mécano Pol Espargaro)

Nouveau pilote officiel Honda, Pol Espargaro l’a dit et répété : s’il a signé, c’est pour accomplir son rêve d’être champion du monde MotoGP. On n’enfile pas le cuir Repsol Honda pour finir 5e, et on ne s’assoit pas dans le box de Marc Marquez pour ne pas rivaliser avec lui, a-t-il fait comprendre. Et ça commence dès les essais hivernaux de Losail, cette semaine. « Honda veut me voir gagner et faire de bons résultats, donc je dois y aller avec le couteau entre les dents dès le premier jour. » 

Les ambitions du pilote sont élevées, mais elles sont à la hauteur des attentes de son nouveau chef-mécanicien, Ramon Aurin. « Notre objectif est clair : nous voulons être sur le podium lors des premières courses, et après nous voulons nous battre pour le championnat. Pol n’est pas un rookie, c’est un pilote avec beaucoup d’expérience en MotoGP et la Honda est une moto qui gagne. Nous devons pousser pour le championnat. »

Pol Espargaro sera le quatrième pilote de Ramon Aurin en quatre ans, après Dani Pedrosa (jusqu’en 2018), Jorge Lorenzo (2019) et Alex Marquez (2020). Il vend ça comme une expérience synonyme de force pour l’adaptation de la moto aux désirs de son nouvel homme. « Nous avons beaucoup changé de pilotes ces trois dernières années, mais cela nous donne une bonne expérience pour changer pas mal de choses sur la moto en peu de temps. (…) Les gars du team ont beaucoup d’expérience dans la fabrication manuelle de différentes pièces pour adapter la position du pilote sur le circuit, donc nous n’avons pas toujours besoin d’attendre que les pièces soient fabriquées. Ce sera d’une grande aide pour adapter rapidement la moto à Pol. »

« La première chose que nous avons besoin de fixer est la manière dont chaque pilote explique ses sensations, ils ont tous une différente manière pour des sensations différentes. La première chose que nous devons savoir est ce qu’ils veulent changer sur la moto quand ils disent quelque chose à son sujet. Cela renforce la relation entre les mécaniciens et le pilote, permet de comprendre plus facilement ce dont ils ont besoin. Puis c’est important de comprendre comment faire une moto confortable pour sa position, ainsi quand Pol explique les problèmes qu’il a sur la moto, nous savons ce que nous devons changer pour l’y adapter. »

Signé en juillet dernier, Pol Espargaro découvrira la Honda RC213V ce samedi 6 mars sur le circuit international de Losail. Ce sera le troisième prototype MotoGP de sa carrière, après la Yamaha YZR-M1 (2014-2016) et la KTM RC16 (2017-2020).

Pol Espargaro : « Prendre des risques dès le premier virage »

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Devenez membre Premium

Facebook

Applications

Disponible sur Google Play
Disponible sur Apple App Store