Rins & Mir, 2019 : « Progresser, progresser… »



Alex Rins et Joan Mir abordent 2019 avec des objectifs différents, mais un seul même mot à la bouche : « mejorar » (« progresser »). Ainsi l’ont-ils répété lors de la présentation du Team Suzuki Ecstar (rappel : vidéo disponible ici).

« Le plus dur c’est d’attendre, d’attendre que revienne le MotoGP », plante Alex Rins. « Oui, les courses ça te manque ! », approuve Joan Mir. Les deux Espagnols sont désormais coéquipiers dans l’équipe officielle Suzuki. Le premier attaque sa troisième saison en catégorie reine ; le second va la découvrir.

Différence de situations, et donc d’ambitions. Monté sur 5 podiums en 2018, Alex Rins veut désormais passer à l’étape supérieure : la victoire. « Je veux gagner en expérience, essayer d’améliorer les résultats de l’année passée et obtenir une victoire », affirme-t-il. Il avait terminé 2018 au 5e rang du championnat, à moins de 30 points de la 3e place de Valentino Rossi. Et espère que la nouvelle GSX-RR aura « un petit peu plus de vitesse de pointe ».

Pour Joan Mir, il faudra y aller petit à petit. Le rookie n’a que 21 ans, était encore en Moto3 il y a deux ans et n’a passé qu’une saison sur la Moto2. « Je veux apprendre, apprendre. Basiquement, ce sera ça : progresser de course en course », dit-il. Et quid de son hiver ? « J’ai passé quasiment tout l’hiver à m’entraîner, me préparer, car au final c’est ce dont nous avons besoin pour être en forme lors de la reprise à Sepang, en février. » Rendez-vous dans quelques jours pour les essais hivernaux de Sepang, donc.

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Devenez membre Premium

Facebook

Applications

Disponible sur Google Play
Disponible sur Apple App Store