[Second degré] Quartararo sur la blacklist de la FFL… grâce à ses victoires !



La très ironique Fédération française de la Lose a placé Fabio Quartararo sur sa blacklist 2020, en raison de ses trois victoires en MotoGP. Une nouvelle à prendre au second degré, évidemment.

La Fédération française de la Lose (FFL), vous connaissez ? Un média un peu particulier, qui commente l’actualité sportive française avec humour, ironie et second degré. Le principe : aduler les équipes et athlètes qui échouent, et détester ceux qui réussissent. Le tout résumé avec des slogans tels que  « La défaite est en nous » ou « Ensemble, célébrons la France qui perd ».

En ce mois de décembre, la FFL dresse le bilan de l’année 2020 en établissant sa blacklist. Elle contient le nom de ces sportives et sportifs français qui ont brillé au cours des derniers mois. Y figurer est en fait plutôt bien. Et sur la troisième marche de son podium, la fédération place ni plus ni moins que le pilote Fabio Quartararo.

« Son podium sur la blacklist FFL 2020, Fabio Quartararo le doit bien entendu à ses trois victoires en MotoGP, écrivent nos sympathiques camarades de la FFL. Non content de rompre une tradition de Lose tricolore de plus de 20 ans dans la catégorie reine, le Français s’est même permis un doublé d’entrée en enchaînant GP d’Espagne et GP d’Andalousie. La série de win de Quartararo aura duré jusqu’à fin septembre avec une dernière victoire sur le GP de Catalogne, avant, enfin, de rentrer dans le rang. »

Bien qu’elle signale que la fin de campagne du pilote Yamaha s’est mal terminée, avec quelques résultats décevants, « la FFL reste vigilante, signale-t-elle. Certes, la fin de saison de Quartararo (finalement 8ème au championnat) avait tout d’une déclaration de paix envers notre institution. Mais nous n’irons pas trop vite en besogne. la FFL sait reconnaître le danger, et quelque chose nous dit que Quartararo a tout pour revêtir très bientôt son costume d’El Diablo de la FFL ».

En somme, un blacklistage qui nous a bien fait rire, et qui permet aussi de rappeler le caractère historique de la saison de Fabio Quartararo. Car s’il n’a pas été sacré champion du monde, il n’en est pas moins le premier français à avoir gagné à l’ère du MotoGP, débutée en 2002. L a Marseillaise n’avait plus été jouée en catégorie reine depuis la victoire de Régis Laconi au Grand Prix de la Communauté valencienne 1999. 9 septembre 1999, 19 juillet 2020 : une longue attente de 20 ans, 10 mois et 10 jours, qui valait bien cette médaille de bronze de la FFL.

Fabio Quartararo : « Je sais ce que je dois travailler »

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *