Test Jerez (J3) : Espargaro finit sur une nouvelle amélioration



Le test privé de Jerez se termine avec le meilleur temps pour Aleix Espargaro en 1’37.421, chrono qui lui aurait valu la 7e place sur la grille du Grand Prix d’Andalousie 2020.

La météo était à nouveau du côté des pilotes ce mercredi, pour la troisième et dernière journée du test privé MotoGP mené au circuit de Jerez-Angel Nieto, en Andalousie. De quoi permettre de nouvelles améliorations, dont celle de l’homme le plus rapide de ces trois jours : Aleix Espargaro.

Déjà descendu en 1’37.747 mardi, l’Espagnol a gagné 326 millièmes de plus aujourd’hui, avec une référence enregistrée en 1’37.421. C’est plus vite que le record du meilleur tour en course (Marc Marquez en 1’38.051 en 2019), et intéressant si on le compare au Grand Prix d’Andalousie 2020 ; Aleix Espargaro se serait classé 7e sur la grille de départ. Bien que, soulignons-le, ces comparaisons ont leurs limites, qui s’appellent notamment conditions de piste différentes ou moto utilisée (les pièces peuvent être non-valables en MotoGP et modifiées d’ici le début de la saison).

Les premières sensations du pilote Aprilia sur le nouveau prototype RS-GP sont positives, mais contrairement à l’an dernier, il a cette fois décidé de rester prudent dans ses commentaires. Les legs d’une saison 2020 à l’hiver très prometteur et aux résultats décevants sont là. Il attend le test de Losail, début mars, où il sera confronté à tous les autres pilotes du peloton, pour faire un vrai bilan de sa compétitivité.

Son coéquipier Lorenzo Savadori est allé trouver 820 millièmes pour frôler la barre des 1’38 (1’39.049). Ça reste encore loin d’Aleix Espargaro, mais l’écart se réduit d’un demi-seconde, passant de 2,1 à 1,6 seconde. L’Italien est toujours en phase d’apprentissage de la catégorie reine, et souffre de problèmes physiques au niveau de l’épaule.

Le pilote d’essai KTM, Dani Pedrosa, s’est lui aussi offert une amélioration de 404 millièmes pour se classer second en 1’38.203, à 8 dixièmes du meilleur temps. Son partenaire Mika Kallio, également présent pour travailler sur la KTM RC16, s’est lui retiré avec un chrono de 1’39.777. Stefan Bradl et Honda n’ont pas pris la piste aujourd’hui.

Les pilotes KTM Miguel Oliveira et Iker Lecuona ont profité de cette location du circuit pour venir s’entraîner, mais avec des motos de série puisqu’ils n’ont pas le droit de rouler avec les prototypes MotoGP. Le Portugais et l’Espagnol étaient avec des Yamaha YZF-R1, leur marque autrichienne ne disposant pas de moto sportive suffisamment adéquate.

Test Jerez, Scratch : 
1. Aleix Espargaro (Aprilia) – 1’37.421 / 155 tours
2. Dani Pedrosa (KTM) – 1’38.203 (+0.782) / 165 tours
3. Stefan Bradl (Honda) – 1’38.289 (+0.868) / 150 tours
4. Lorenzo Savadori (Aprilia) – 1’39.049 (+1.628) / 153 tours
5. Mika Kallio (KTM) – 1’39.777 (+2.356) / 56 tours

Test Jerez, J3 :
1. Aleix Espargaro (Aprilia) – 1’37.421 / 53 tours
2. Dani Pedrosa (KTM) – 1’38.203 (+0.782) / 46 tours
3. Lorenzo Savadori (Aprilia) – 1’39.049 (+1.628) / 45 tours
4. Mika Kallio (KTM) – 1’39.777 (+2.356) / 56 tours

RAPPEL – Test Jerez, J2 :
1. Aleix Espargaro (Aprilia) – 1’37.747 / 42 tours
2. Stefan Bradl (Honda) – 1’38.289 (+0.542) / 77 tours
3. Dani Pedrosa (KTM) – 1’38.607 (+0.860) / 50 tours
4. Lorenzo Savadori (Aprilia) – 1’39.869 (+2.122) / 50 tours

RAPPEL – Test Jerez, J1 :
1. Stefan Bradl (Honda) – 1’38.968 / 73 tours
2. Aleix Espargaro (Aprilia) – 1’38.975 (+0.007) / 60 tours
3. Dani Pedrosa (KTM) – 1’39.209 (+0.241) / 69 tours
4. Lorenzo Savadori (Aprilia) – 1’40.679 (+1.711) / 58 tours

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *