Un premier Grand Prix sauce records à Losail



Les deux records MotoGP du circuit de Losail sont tombés lors du Grand Prix du Qatar. La saison 2021 s’annonce déjà comme l’une des plus rapides de l’histoire du championnat.

Le record absolu du circuit de Losail est tombé dès les qualifications, et pas qu’un peu : 608 millièmes de gagnés par Francesco Bagnaia lors de sa pole position (1’52.772), par rapport au 1’53.380 établi par Marc Marquez en 2019. Les huit premiers de la Q2 sont d’ailleurs passés sous la référence de l’octuple champion du monde espagnol.

Le lendemain a été vaincu le meilleur tour en course, qui tenait depuis 2016 (1’54.927 par Jorge Lorenzo). Quatre pilotes ont fait mieux, dont Maverick Viñales descendu en 1’54.624 lors de son quatrième passage, en dépit des conditions climatiques défavorables (surtout le vent).

En Moto3 aussi, un nouveau meilleur tour en course a été enregistré après que Darryn Binder soit passé sur la ligne en 2’04.075. Une demi-seconde de mieux que la précédente référence d’Aron Canet, flashé en 2’04.561 en 2019.

À ces trois s’ajoute, dans un autre registre, le record de la meilleure vitesse de pointe de l’histoire du MotoGP : les 362,4 km/h atteints par Johann Zarco au cours de la quatrième séance d’essais libres, samedi après-midi.

« La combinaison Zarco-Ducati peut battre beaucoup de records »

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *