Une infection découverte dans la fracture de Marquez



Opéré de l’humérus jeudi 3 décembre, Marc Marquez va devoir rester à l’hôpital et suivre un traitement antibiotique, pour soigner une infection découverte suite à son intervention chirurgicale.

Vivement que l’année 2020 se termine pour Marc Marquez.

Sujet, cette semaine, à une troisième opération du bras droit en l’espace de quatre mois, le champion catalan espérait en avoir enfin fini avec les galères. Mais un prélèvement réalisé pendant son intervention chirurgicale, puis mis en culture, a révélé la présence d’une infection, à l’endroit même où ses os avaient été fracturés. L’infection remonte à avant l’opération.

En conséquence, Marc Marquez va subir « un traitement antibiotique spécifique dans les semaines à venir » pour se soigner cette infection, informe son employeur Honda. Il reste pour l’instant à l’hôpital international Ruber de Madrid, où il est présent depuis quelques jours.

Retrouvez ci-dessous le communiqué que nous a envoyé le HRC, précédé des différents articles consacrés au dossier Marc Marquez.

Marc Marquez opéré une troisième fois de l’humérus
Qatar 2021 : Pour Marquez, le compte à rebours a commencé
Blessure, soins, retour : le cas Marquez expliqué par le Dr. Villamor
Marquez, retour précipité : « Le docteur doit savoir te freiner »

Communiqué Honda Racing Corporation :
« La situation clinique postopératoire de Marc Marquez a été jugée satisfaisante par son équipe médicale, à l’hôpital international de Madrid. Cependant, les cultures obtenues lors de la chirurgie de la pseudarthrose ont confirmé qu’il y avait une infection antérieure dans la fracture, qui verra Marquez subir un traitement antibiotique spécifique dans les semaines à venir. Marquez restera à l’hôpital international Ruber, à Madrid. »

Blessure, soins, retour : le cas Marquez expliqué par le Dr. Villamor

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *