Une pré-saison si courte pour les rookies



Les nouveaux venus en MotoGP, Enea Bastianini, Jorge Martin et Luca Marini, arriveront au Grand Prix du Qatar avec seulement 6 jours de roulage à leur actif.

Jamais, dans l’ère moderne du sport moto, une saison MotoGP n’aura débuté avec aussi un programme de pré-saison aussi mince. La faute à la crise sanitaire, qui contraint depuis bientôt un an les organisateurs du championnat à reconfigurer les calendriers. Elle a impacté la campagne 2020, et continuera à le faire en 2021.

Le rallongement de la saison 2020, qui s’est terminée le 22 novembre, a conduit à la suppression des tests post-saison généralement organisés en fin d’année. Mais c’est surtout le programme prévu en février 2021 qui a été bousculé, avec l’annulation de tous les essais prévus à Sepang (Malaisie). Au lieu de cela, les pilotes se rendront directement à Losail (Qatar), où deux tests auront lieu.

Si personne ne sort vraiment gagnant de cette situation, à part peut-être les blessés (Marc Marquez) et ceux dont la moto est déjà au point (Suzuki), certains pilotes sont en revanche plus perdants que d’autres. Et au sommet de la liste figurent les trois rookies en provenance de la Moto2 : Enea Bastianini, Jorge Martin et Luca Marini.

En plus d’être reportés, leurs premiers pas en catégorie reine seront écourtés. Au moment d’aborder le Grand Prix du Qatar, le week-end du 28 mars, les trois hommes n’auront bénéficié que de 6 journées de roulages, toutes sur le circuit de Losail. Lot de consolation : c’est aussi là que se déroulera la première épreuve, ce qui leur permettra d’être mieux préparés. Mais à titre de comparaison, Alex Marquez, Brad Binder et Iker Lecuona avaient eu 13 jours de roulage pour découvrir les prototypes MotoGP.

Enea Bastianini, Jorge Martin et Luca Marini seront donc les débutants les moins bien préparés de l’histoire récente des Grands Prix. Ils seront d’autant plus qu’ils doivent faire connaissance avec la Ducati Desmosedici, machine réputée difficile à appréhender. « Il y a peu de tests et pour les rookies ce sera un problème, concède Gigi Dall’Igna, directeur de Ducati Corse. Ce ne sera pas facile, ils arriveront sur la première course avec très peu de kilomètres. Pour eux, les premières courses seront comme des tests. »

Pré-saison 2021 :
5 mars : Shakedown MotoGP Losail (rookies et pilotes d’essais)
6-7 mars : Test MotoGP Losail
10-11-12 mars : Test MotoGP Losail
16-17-18 mars : Test Moto2-Moto3 Losail

Les rookies du MotoGP 2021

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Devenez membre Premium

Facebook

Applications

Disponible sur Google Play
Disponible sur Apple App Store